Olivier Manitara | Pour une nouvelle espèce
Vous êtes ici: Accueil Article d'actualité Pour une nouvelle espèce
paypalDon

Olivier Manitara

JA slide show

Pour une nouvelle espèce

pour-une-nouvelle-especeNous sommes autour d’un autel, bâti et pensé pour le dieu de l’Amour. Au centre est placé le sceau de l’Ange de l’Amour sur un cœur entouré de flammes de couleur violette. Cet autel est soutenu par une assemblée qui chante et prie l’Amour divin. Dans cette ambiance notre pasteur Olivier Manitara reçoit notre intention. Il nous fait part de l’attitude à développer et comment poser notre vie pour que l’Amour véritable soit avec nous.

L’Amour c’est comme préparer un gâteau, il faut avoir la connaissance pour le faire et les bons ingrédients pour y parvenir. L’Amour c’est une sagesse qui vient vers soi si tu sais. Tu connais les bons ingrédients : quelle est la bonne pensée, le bon regard, la parole juste, le bon geste, le comportement juste, la conscience juste sinon la récolte ne sera pas l’Amour. Dans tous les cas il y a la conséquence, le retour de ce qui a été préparé. Mais le retour c’est comme la réincarnation. C’est un recommencement dans l’attente d’un retour. Ce qui reviens c’est pour que le corps existe, c’’est le monde de l’homme.
Quand tu fais les choses pour Dieu, il n’y a pas de quête de retour parce que c’est noble, parce que c’est le bien qui chemine. Cela ne meurt pas. Là, où il n’y a pas de retour, c’est l’immortel. C’est une émanation qui continue dans l’infini comme la lumière des étoiles dans le ciel. L’univers est sans limite. L’Amour ne meurt pas, c’est sans frontières. Vivre pour l’Amour c’est entrer dans l’immensité. C’est faire les choses parce qu’elles sont justes, simplement.
Celui qui attend un retour, cherche à avoir. Il vit dans la peur alors il veut être rassuré, consoler. C’est bien, car c’est un enfant et un enfant doit toujours recevoir le meilleur. Laissons-nous guider par notre cœur. Jésus a dit : «Laissez venir à moi les petits enfants.» Les enfants sont des guides qui nous enseignent. Ils nous montrent qu’on doit vivre avec le cœur. Si l’enfant demande d’être regardé, le regard doit être de l’amour. Ensuite les enfants deviennent des hommes, des mères, des pères, des êtres donnant ou des êtres qui prennent i.e. qui veulent le pouvoir dans leur vie, un retour pour nourrir quel monde?
Le monde archaïque, c’est le lieu où on attend toujours une récompense. C’est le lieu de la mort. C’est l’ancienne espèce. C’est vouloir exister aux yeux des autres. Moi avec les déchets derrière. Tout ce qui est engendré par cette volonté, il suffit de regarder la transmission des informations sur écran dans le monde. Maintenant c’est l’essénien. Que disparaisse l’ancienne espèce du genre humain axé sur le retour, pour que naisse une nouvelle espèce avec de nouveaux organes et de nouveaux centres d’intérêts. C’est une mutation vers ce qui n’est pas de l’amour pour lui tout seul. La civilisation de l’Amour. L’Amour c’est les arbres. Il faut sentir l’amour des arbres. Vous voulez connaître l’amour, allez vers les arbres. Il y a tout un rayonnement. Vous entrez dans le ravissement. Si tu es sucré comme une poire, dans tes paroles, tes gestes, tu vis avec beauté. L’homme ne pense pas comme cela. Regardez les buts de la science. Il ne voit pas que tout est important. L’Amour c’est le plus haut, la perfection. Pour y aller, il faut changer de monde pour un monde sans réincarnation, un monde pur. Personne n’y est juger, chacun vit son expérience orienté vers la Sagesse et l’Amour. Le pommier ne va pas dire à un oranger de faire des pommes!
Notre pasteur révèle que Dieu te béni si tu es un homme mais n’appelle pas l’Amour. Car, si tu appelles l’Amour en étant un homme c’est illégal. Appeler l’Amour pour le donner au monde de l’homme, c’est criminel pour Dieu. Tu dois être nouveau et ne pas vivre comme un homme. Tu dois savoir mettre les genoux à terre, savoir t’incliner. L’Amour tu le donne aux enfants, pour les générations futures, c’est le meilleur. L’Amour c’est une énergie. Tu marches sur la terre et l’Amour s’éveille et t’empli. Tu es libéré, sinon tu marches et c’est d’autres forces qui ne sont pas de l’Amour.
Mais il n’y a que la Sagesse qui peut t’amener à l’Amour vrai. C’est pourquoi tu dois savoir marcher, manger, respirer dans l’école de la Mère et l’honorer. Moïse a dit «Tu honoreras ton Père et ta Mère». C’est elle qui te porte. Par tes expériences, tu es éduqué, il y a une transmission. Tu apprends que ta respiration appelle des états d’âme. Cet apprentissage t’appelle à faire disparaître l’homme archaïque. Cet homme a inventé un monde sans vertus, la perversion, le malsain. Il ne fait pas apparaître la Vérité mais la souffrance.
La France est un bon exemple. Les Cathares sont venus enseigner l’amour courtois. Dire madame c’était dire ‘Mon âme’. Cette sagesse était vivante dans la parole pour rendre hommage à l’autre. De même, en disant Monsieur on invoquait le feu à l’intérieur de l’être. Il y avait l’idée d’amener une libération pour les femmes par la courtoisie. Ils parlaient que d’amour dans une intelligence libératrice et ils ont été traité d’hérétiques puis mis à mort. Pourtant le mot hérétique, sonnant ‘erectus’ veut dire être droit, dans la droiture. Ensuite les Templiers sont venus, un ordre militaire visant une sagesse souveraine à travers la Liberté de pensée, la liberté de circuler. A ce moment la religion avait le pouvoir sur les hommes et à nouveau ils furent tous massacrés. Alors puisque l’Amour et la Sagesse n’ont pas été accueillis c’est la souffrance qui est venu. S’instaure ce que l’homme a appelé par ses paroles et gestes, la révolution française, où les têtes de la monarchie sont tranchées. C’est l’incompétence qui règne, la barbarie qui détruit et amène l’asservissement comme jamais. Cela continu depuis avec Napoléon Bonaparte, Adolph Hitler et une guerre permanente. La terre est asservie et surexploité et le ciel est mort de satellite. Tu peux même plus uriner près d’un arbre sans être filmé, même zoomé! C’est très facile de mesurer l’homme. Tu lui offres le pouvoir et regarde ce qu’il en fait. Tant qu’il n’expérimente pas le pouvoir, tu ne sais pas qui il est.
Dieu a dit : « On reconnaîtra mes disciples à ceux qui ont l’Amour. »
Ensuite il y a l’École de l’Amour. C’est elle qui t’amène dans l’expansion. C’est toujours l’intermédiaire entre la Sagesse et l’acte de la Vérité. Il te faut un corps de sagesse pour vivre avec amour. Si tu vis une émotion et qu’elle n’est que de passage, cela ne te forme pas un corps de sagesse. Un acte qui suit une émotion doit être amené dans une direction, un sens pour grandir dans ce que tu as choisi de vivre. Par exemple, dans un bloc opératoire, si des êtres constatent les dégâts au poumon de la cigarette. C’est comme un réflex de jeter ses cigarettes à la poubelle. Mais s’il n’y a pas de pensée, de réflexion, de transformation suite à cette expérience elle ne devient pas une sagesse. Quelques jours plus tard l’envie reprend et c’est la réincarnation de l’habitude. Une fois de plus il faut se redresser devant nos faiblesses et retourner à l’école de la Sagesse de la Mère. La Sagesse c’est celui qui conduit la peur dans la sérénité.
Que chacun s’occupe de soi et augmente l’espace de soi. Je m’aperçois que toi tu es moi et que tu es dans mon espace. Appeler l’Amour, c’est pour tous les êtres. Nous voulons être des étudiants, sans cesse s’éduquer. Pour celui qui est dans la Sagesse, tout est bon, on peut commencer à se parler, pour celui qui est dans la souffrance, tout es compliqué, mauvais, même une caresse. Dans ce cas c’est souvent une prison que de penser qu’on est libre de tout faire. La liberté ce n’est pas gratuit. L’Amour n’est pas gratuit, l’Amour n’appartient pas à l’homme. Nous devons apprendre que l’Amour est un Dieu. Ce mandala de l’Amour, appartient à un Ange, il est sans retour. Cela démontre la valeur d’un autel, d’une intention lorsqu’elle est dirigé vers l’éternité.
Pour conclure je dirais que cette conférence me fais penser à l’histoire de Zoroastre qui a été sauvé par la pureté d’un enfant innocent. Il a voulu faire de la magie en mélangeant les mondes. Il a mis sa vie en péril en voulant amener le monde divin dans le monde de l’homme. Vous pouvez vous référer à la conférence du 16 aout 2009. Bonne réflexion!

Jocelyne Construction,
Hiérogrammate
Article tiré de la conférence d'Olivier Manitara du 31 août 2014

 

pensée essénienne

Recevez la Pensée Quotidienne
d'Olivier Manitara et
3 conférences en cadeau !



Cours par correspondance


Les cours par correspondance un enseignement d'une sagesse millénaire!

Essenia.tv

logo-essenia-tv

Découvrez toutes les conférences du dimanche, en direct!!
© Copyright Olivier Manitara et Eglise Essénienne Chrétienne, 1991-2013. Tous droits réservés.